L’ami moderne n’est pas un amoureux

Chère Aurélie,

Je t’écris aujourd’hui car j’ai le coeur gros et que j’ai besoin de le laisser s’exprimer ouvertement.

En octobre dernier, j’ai rencontré un garçon incroyable. Le genre de gars qui te fait tout oublier, jusqu’au dernier petit détail. Je me suis entièrement donnée à lui, je me suis abandonnée à lui. J’étais tellement rendue souvent chez lui avec sa famille et ses amis qu’il était devenu ma 2e famille. Pourtant, dès le départ, il m’avait clairement dit qu’il ne voulait rien de sérieux. Mais, quand on entend ça, on entend vraiment «pas maintenant mais éventuellement oui oui».

Je suis tombée en amour avec lui, je lui ai donné tout ce que j’avais à offrir. Mais de son côté c’était toujours juste «amis modernes», rien de plus. Il me disait ce que je voulais entendre et je suis tombée en amour encore plus. On avait développé une super belle relation, comme deux meilleurs amis qui s’entendent juste vraiment trop bien. Le genre d’ami avec qui tu peux passer une fin de semaine sans te tanner. Et moi, je continuais à tomber et j’attendais ce jour. Je l’attendais. Ç’a fait mal. Ç’a fait mal quand il m’a dit qu’il était allé voir ailleurs. Et pas juste une fois. Moi qui croyais avoir droit à quelque chose de spécial à laquelle personne d’autre que moi n’avait accès. Je m’étais trompée solide. Je lui ai lancé toutes les insultes de mon répertoire. Mais j’étais au courant. MAIS y’avait pas le droit de faire ça. Même si j’étais au courant que ce n’était rien de sérieux.

Une semaine plus tard, on se revoit pour éclaircir la situation. Il s’ennuie de sa meilleure amie, il s’excuse. Mais il ne regrette pas, parce qu’il est maintenant officiellement avec la fille qu’il avait vue. J’étais fâchée. Pourtant, il m’a convaincu qu’on reste amis, parce que c’est vrai qu’on avait une très belle amitié, alors pourquoi perdre ça? Le problème c’est que pour moi c’est pas juste un ami. J’ai développé cet espèce de sentiment , celui dont tu ne veux pas te débarrasser même quand tu sais que ce serait la meilleure chose à faire.

Il a trompé sa blonde du moment (oui, oui, avec moi ET d’autres filles). Un peu comme il avait fait avec moi. J’ai l’impression de continuer à faire les mauvais choix. Mais j’ai pas envie de ne plus l’avoir dans ma vie. Je me dis que c’est mieux ça que rien. Je me dis que peut-être un jour… Je sais que c’est ridicule. Je repousse un super bon gars qui en vaut la peine en ce moment à cause de lui. Pourquoi? Pour être encore celle qui va pleurer au final?

Je ne sais plus du tout quoi faire. J’ai beau me dire qu’avec le temps, ce sentiment-là va s’estomper et que je vais finir par l’oublier et rencontrer quelqu’un d’autre qui va me faire sentir aussi bien que lui mais qui ne sera en rien comme lui, qui va me respecter. Mais pour l’instant, j’en ai pas envie de ce gars-là, c’est lui que je veux, pis lui, il se fout de moi. L’orgueil en prend un coup et il veut pas lâcher prise.

Karine

———

Chère Karine,

Est-ce un premier amour?

De toute façon que cela soit ton premier amour de 15 ans ou encore ta 10e relation de 2 ans, le constat est le même. Ce garçon-là, même s’il te fait craquer, il ne mérite pas tout l’amour que tu as pour lui. Bien sûr que c’est un gars avec qui tu as vécu de superbes moments, peut-être que c’est le premier qui t’aura fait ressentir autant de sentiments, peut-être que pour le moment tu n’as d’yeux que pour lui et que tu n’imagines pas être dans les bras d’un autre. Peut-être que c’est l’homme le plus merveilleux de la terre. Je le comprends.

MAIS! MAIS! MAIS! Il ne t’a pas choisi. Du moins, pas complètement. Et surtout pas comme tu le voudrais. 

Et ça, on ne peut rien y faire.

C’est triste. C’est poche. On aurait envie de crier. On a de la peine. Mais c’est quand même le résultat. Il a choisi une autre fille même s’il te connaissait déjà et qu’il avait vécu pleins de choses avec toi. Oui, il est revenu vers toi. Il a même trompé sa copine avec toi. Mais, ça ne veut pas dire qu’il veut être avec toi. Il essaie probablement d’avoir le beurre et l’argent du beurre. Il est dans une belle position. Il est probablement très conscient que tu attends après lui et il joue un peu avec toi. C’est facile pour lui de revenir vers toi quand il sait que tu es là à l’attendre…

Un gars amoureux et intéressé, on le sait. Il est là. Complètement. Il ne veut pas te partager et surtout, il ne va pas ailleurs.

Est-ce que ce gars-là en vaut réellement la peine? Combien de temps vas-tu l’attendre? Penses-tu que de rester comme ça à espérer, ça en vaut le coup?

C’est certain qu’en ce moment, il doit être difficile à oublier! On ne peut pas oublier quelqu’un s’il est toujours dans notre vie. Il faut prendre nos distances. Aller de l’avant. Oui, le temps fait bien les choses, mais il faut surtout poser des actions pour que cela se produise. Le temps ne te fera pas oublier ce mec si tu ne prends pas le taureau par les cornes. Sois indépendante, n’attends plus après lui, sors avec d’autres personnes, il faut vraiment que tu passes à autre chose. Vraiment.

Peut-être que tu espères qu’il revienne vers toi. Que c’est lui que tu veux. Mais ce n’est pas la réalité actuellement. Peut-être qu’elle changera. Mais pour le moment, c’est lui qui a le contrôle et ça ne devrait pas être le cas. C’est toi qui a le contrôle de ta vie. Que veux-tu vraiment? Être en amour avec un gars qui t’aime, qui va prendre soin de toi et de respecter? Est-ce ton désir? Si c’est le cas, va de l’avant avec cet objectif! Tu mérites d’être avec un gars qui va vraiment t’aimer!

Aurélie

[Source de l’image : Love weathers all storms, across all the distance. par Mukul Soman]

1 Comment

  • Julie dit :

    Ce message me fait du bien… tellement de bien! Il tombe à point dans ma vie.

    Je viens de tomber sur ce message et, actuellement, je vis une relation similaire à Karine.

    J’ai rencontré, il y a deux ans, un homme exceptionnel via Tinder. Oui, je sais… un mauvais plan via Tinder… 😉 Un homme avec qui la chimie était palpable, un homme qui m’attirait physiquement mais qui avait cette personnalité magnétique… Une personnalité qui m’a accrochée et qui a fait que, lors de notre première rencontre, j’ai été charmée immédiatement. J’ai su que c’était LUI. Finalement, à 29 ans, j’avais trouvé l’HOMME. J’étais bien… tellement bien et, honnêtement, je nous trouvais beaux à voir. Il m’a fait des belles promesses, des propositions de sorties… Il me parlait régulièrement de ses amis, de ses problèmes, de son passé, de sa famille mais, au bout du compte, je n’ai jamais rencontré sa « gang ». À la dernière minute, il finissait toujours par trouver des excuses… Je le sentais bien avec moi. C’était clair et évident. Un moment donné, il a fini par « bloquer » mon numéro de téléphone. Il a senti que je m’attachais et il a fuit à toute vitesse. Sans trop d’explications, je me suis retrouvée sans nouvelle. Il a dit ce qu’il avait à dire et il a bloqué la communication sans que je puisse m’exprimer à mon tour. Il trouvait que notre relation s’en venait compliquée… Hey boy! À ce moment, notre relation était davantage de titre « fuckfriend » et, honnêtement, je me suis attachée, j’en conviens. Problème!!!

    Quelques mois plus tard, nous avons repris contact. Est-ce que ça vient de moi? Honnêtement, je ne m’en souviens plus… J’avais refait ma vie et lui la sienne. Nous étions les deux en relation mais, honnêtement, nos engagements respectifs ont fait naître une belle relation d’amitié. En fait, j’étais en couple et lui, de son côté, il fréquentait une femme. Il me disait que cette femme ne lui apportait pas grand chose, qu’elle était négative. J’étais capable d’être honnête avec lui. Nous avions même commencé à nous entraîner ensemble au gym. De plus, il m’appelait régulièrement au retour du boulot dans la voiture. Une belle relation amicale était née. À cette époque, je n’avais plus de sentiments pour lui. J’avais hâte de le voir étant donné que nous avions une belle chimie mais j’étais bien dans mon couple. Je ne pensais pas nécessairement à lui lorsque j’étais avec mon ex. Nous n’avions pas eu cette relation amicale auparavant… Cependant, il y avait toujours des sous-entendus sexuels et il me disait fréquemment qu’il s’ennuyait de ma belle énergie positive. Non, il n’y avait pas de sexe entre nous deux à cette époque, mais il prenait tout de même la peine de me parler de nos belles soirées d’antan… On va se le dire, nous avions aussi une attirance et une chimie sexuelle excessivement forte. Jusqu’à ce moment, tout allait bien. De mon côté, j’étais bien dans ma relation amicale avec lui, mais aussi dans ma relation avec mon ex conjoint. « L’Homme » me parlait de sa relation du moment et du fait que ça battait de l’aile. Nous nous sommes vus exclusivement au gym pendant 2-3 mois à discuter de tout et de rien. Je suis enseignante, donc en vacances l’été et lui, de son côté, il était en arrêt de travail. Nous nous sommes donc vus tout l’été.

    Par la suite, il a recommencé à travailler et moi aussi. La frénésie de la rentrée et, de son côté, un retour au travail, une mère qui tombe gravement malade. Bref, nous nous sommes pas parlés pendant quelques temps. Nous avions tous les deux un emploi du temps très chargé et, de mon côté, je me suis séparée lors de cette période. De son côté, il s’est engagée avec la fille dont il me parlait au gym… celle avec laquelle il n’avait pas vraiment d’atomes crochus. Honnêtement, je n’y comprenais rien et je lui disais très ouvertement. Nos discussions étaient moins fréquentes. Il a aussi perdu sa mère entre temps… Bref, les circonstances ont fait que nos chemins se sont séparés… de façon temporaire. Pendant quelques mois, nous nous sommes perdus de vue quelque peu.

    Puis, au milieu de l’été, il s’est séparé. Il est rapidement revenu cogner à ma porte après sa séparation. Il me disait qu’il s’ennuyait de ma belle énergie et de ma joie de vivre contagieuse. Sans trop me questionner (ERREUR), je me suis laissée prendre au jeu. On s’entend, qu’à ce moment, les astres étaient parfaitement alignés pour que, finalement, quelque chose de fort se produise. Hey boy! Nous nous sommes vus au début août. Rapidement, l’attirance sexuelle a pris le dessus. Honnêtement, notre relation était différente de celle du début. Oui, on couchait ensemble mais je le sentais investi davantage… dans ses caresses, dans ses bisous dans le cou (que je n’avais jamais eu auparavant), dans son regard. Il a pris le temps de me montrer des photos de jeunesse, de m’inviter à souper. Il me parlait de son passé. De beaux moments agréables plein de tendresse… et surtout, de la simplicité sans cassage de tête. Il prenait de mes nouvelles régulièrement, m’appelait au retour du boulot. Kaline que j’étais bien… et il l’était clairement lui aussi. Je me rappelle de son « Ça fait longtemps que je n’ai pas été aussi bien » la dernière fois que l’on s’est vus. Cette fois, ça remonte à trois semaines. Il continuait tout de même à m’appeler et à me parler 30-40 minutes au téléphone, à prendre de mes nouvelles via SMS et même, à s’impliquer activement dans une discussion Messenger avec mes amies. L’art de continuer d’entretenir une relation…Mais, dernièrement, sur l’heure du dîner, j’ai reçu un message texte au boulot me disant qu’il pouvait souper avec moi le lendemain mais qu’il avait rencontré quelqu’un. Depuis 3 semaines, il était de retour sur Tinder et il a eu un coup de foudre (selon ses dires) pour une femme. Il a attendu 3 semaines pour m’en parler car il était mal à l’aise. Il croyait que j’allais réagir en sautant de joie et en étant contente pour sa nouvelle rencontre. L’émotivité a pris le dessus. Je me suis retrouvée là, les jambes sciées en deux et lui, affecté par ma réaction. Je lui ai demandé de me rencontrer en vrai afin de me dire ce qu’il avait à me dire en face, mais il a opté pour la facilité. Au début, il a accepté mon café. Par contre, le lendemain matin, il a décliné l’invitation en disant que cette discussion n’aurait pas lieu. Il m’a mentionné qu’il ne m’aimait pas et qu’il n’avait pas d’amour à me donner. On sait comment se termine l’histoire…. Il a de nouveau bloqué mon numéro après s’être exprimé. J’aurais aimé mettre un point final à cette relation pour une fois. Encore une fois, il gère à sa façon en mettant des points de suspension. J’aime que les choses soient claires et simples. Il a le don de tout rendre compliqué. Je comprends qu’il ait besoin de temps afin de digérer le tout mais, honnêtement, je pense que la fuite n’est pas une option.

    Tsé, quand tu as la fuite facile plutôt que d’affronter la réalité. J’ai l’impression de faire face à un gars ado… dans la trentaine. Qu’en dis-tu Aurélie?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *