Que faire quand le mec ne te rappelle pas?

Bonjour Aurélie!

Je lis régulièrement ton courrier du cœur – j’avoue, je n’ai jamais pensé que je pourrais écrire moi-même (come on!). Mais là, je vis une situation qui se répète sans arrêt dans mes relations amoureuses et j’avais envie d’en parler.

Encore une fois, le gars que je venais tout juste de commencer à fréquenter vient de s’envoler. POUF! Silence radio.

Sincèrement, on a eu le temps de passer plusieurs soirées merveilleuses ensemble, et de coucher ensemble 2 fois. Je ne sais même pas si je peux tomber amoureuse de lui – pour l’instant, tout ce que je sais, c’est que j’aime passer du temps avec lui. Je ne me suis pas questionnée plus loin encore. Je suis de ce genre-là: c’est le fun? Alors, on en profite tant qu’on peut. On se cassera la tête plus tard. Beaucoup plus tard. Je n’ai aucune idée s’ils voient d’autres filles en même temps – pour l’instant, ce n’est pas important.

Mais là, depuis la dernière fois où on s’est vus (une soirée des plus agréables!), il ne m’écrit plus. Il répond sèchement à mes courriels, essentiellement pour me faire le listing de tout ce qu’il a à faire. Depuis quelques jours, c’est le silence radio total – ça contraste terriblement avec ses 25 courriels par jour tout au long des semaines où on a commencé à se fréquenter.

Je sens très bien que ça se dirige tout droit vers une disparition entière. Pour aucune raison, sans explication. Je lui laisse encore le bénéfice du doute quelques jours, une semaine, peut-être deux. Mais j’ai bien l’intention de lui écrire pour lui dire « Hey! je méritais mieux qu’une disparition sans explication! ».

Je sais qu’il a pu rencontrer quelqu’un d’autre – il a le droit.

Je sais qu’il a pu se rendre compte que je lui plaisais moins qu’il ne le croyait – il a le droit.

Il était peut-être juste intéressé à coucher avec moi – ça aussi, il a le droit, mais ça aurait été chouette que je sache à quoi m’attendre.

Il est peut-être juste terriblement occupé – ça se dit.

Bref, je n’arrive juste pas à comprendre comment on peut s’effacer de la vie de quelqu’un sans avertissement, sans discussion, sans considération pour les sentiments de l’autre qui se retrouve en suspens, et qui finit invariablement par se sentir comme de la marde. C’est quelque chose qui m’arrive à répétition, et je me creuse les méninges pour comprendre comment on peut agir comme ça. Moi, je suis le genre de fille qui réécrit au gars après une date Tinder ou un blind date pour lui dire si je ne suis pas intéressée, pour qu’il sache à quoi s’en tenir. J’appelle ça être polie. Ou gentille. Ou civilisée. Ou respectueuse.

Dans le fond, tout ce que je voudrais dire c’est « Heille, les gars! Ça ne se fait pas, agir comme ça! ». Et je voudrais le dire à TOUS les gars – le gars que je fréquentais, c’est un vrai bon gars. Mais même les vrais bons gars manquent de courage pour dire (gentiment) les vraies affaires.

Merci de m’avoir lu. Je retourne à mon cassage de tête pour découvrir ce qui a bien pu se passer (et me convaincre 1) que je mérite mieux que ça et 2) que je ne suis pas une guenille).

Steph

——–

Chère Steph,

Ah, les gars qui ne rappellent pas! Tu sais, c’est tellement une situation anormale, mais tellement commune! On passe facilement au suivant. D’un coup qu’il y aurait mieux ailleurs. Ne plus répondre et se sauver, c’est si simple à faire! C’est plus difficile de s’engager par exemple. On n’a même plus besoin de flusher la personne, il suffit simplement de ne plus lui écrire. Point final.

C’est certain que ce n’est pas poli, pas respectueux, pas gentil. C’est plate, plate, plate. Ça manque de courage aussi. Mais my god qu’on ne peut rien y faire. On pourrait le crier sur tous les toits. L’envoyer chier. On n’aura jamais ce que l’on veut.

Mais qu’est-ce que l’on veut au juste? C’est peut-être ça l’affaire justement…

Ne pas être trop claire. Se la jouer cool. Être la fille funny qui ne se pose pas trop de questions. Qui aime s’amuser et se poser les questions ensuite… ben c’est pas mal ça, n’est-ce pas? Le gars joue la même game. C’est pas grave, tu n’es pas supposée te poser de questions de toute façon. Tu as juste envie de tripper, non?

Je ne dis pas que le mec a raison. Chaque homme devrait avoir les couilles pour être capable de dire ce qu’il pense et d’affronter ce genre de situation. Mais nous aussi, on a nos tords. On doit aussi dire les vraies affaires et ne pas avoir peur que le mec s’enfuie. À force de jouer à la fille qui ne veut pas s’engager, on finit par trouver des mecs… qui ne veulent pas s’engager et qui partent en courant. Sans avertissement. Ciao, bye.

Une chose à retenir: un gars qui dit qu’il est trop dans le jus, c’est un gars qui n’est pas intéressé. Bête de même. Un gars vraiment intéressé ne va pas te laisser en plan pendant des semaines. Il va t’envoyer un texto, même s’il est hyper occupé. C’est une FAUSSE excuse. On aime beaucoup le croire, mais y’a aucun gars qui est assez occupé pour ne pas avoir le temps de penser à une fille.

La seule chose qui te reste à faire est de toi aussi passer au suivant… Tu n’as plus de temps à perdre avec un gars qui te donne si peu d’attention. Même si tout cela est ben ben plate.

Et oui, tu mérites mieux que ça! Tu n’es pas une guénille, loin de ça! Affirme-le!

Lâche pas, y’a clairement un gars qui va vouloir te donner signe de vie, chaque jour de sa vie.

Aurélie

[Source de l’image : backyard cocktail hour par Jonathan Cohen]

2 Comments

  • David Grand-Maison dit :

    Bonjour!

    J’ai reçu le lien du texte par une amie. Bizarre parce que j’ai vécu la même expérience dernièrement. Le « ghosting ». Je ne connaissais pas le terme jusqu’à temps que j’écoute l’émission d’Isabelle au réseau COGECO (http://www.fm1077.ca/audioplayer.php?mp3=281997)

    J’ai même été surpris que le tout soit plus fréquent… que ce que je pouvais imaginer.

    Il semblerait que c’est comme ça de nos jours. Je n’approuve pas. Sommes-nous dans une génération « poubelle » qui jette rapidement ce qui ne fonctionne pas? Une génération qui ne laisse pas de deuxième ou troisième occasion (ou plus) pour voir si quelque chose ne pourrait pas se développer au fil du temps? C’est assez impressionnant la vitesse à laquelle des gens sont capable de dire si « oui ou non » la personne fera l’affaire ou sera « la bonne personne ». L’espace d’une rencontre et tu es « scanné, filtré, catégorisé ».

    Est-ce possible de rencontrer, fréquenter et découvrir quelqu’un « lentement »? Plus aujourd’hui, on dirait. Sûr qu’en vieillissant, on veut peut-être trouver rapidement mais en y allant trop rapidement, on ne passe pas à côté de belles rencontres?

    David

  • O_____O dit :

    J’ai pas mal de misere avec  » Mais nous aussi, on a nos tords. On doit aussi dire les vraies affaires et ne pas avoir peur que le mec s’enfuie. À force de jouer à la fille qui ne veut pas s’engager, on finit par trouver des mecs… qui ne veulent pas s’engager et qui partent en courant. Sans avertissement. Ciao, bye. » Je ne crois vraiment pas que dire les vraies affaires soit justement une solution au problème. A force de m’etre faite ghoster plusieurs fois (je me le suis fait faire 2 fois par le meme gars aussi…) parce que je crois avoir été trop honnete, j’ai fini par ne plus dire quoi que se soit qui soit vraiment important. Le mec te fait croire que tout est merveilleux pour te faire parler, et la minute qu’il t’a eue dans son lit, ciao bella, comme l’espion dans Astérix et Obélix…il n’en n’avait que faire de ce que j’ai dit…Que les hommes agissent avec classe, il me semble que ce n’est pas trop demandé, surtout après avoir eu droit a une session de sexe gratuite…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *