T’as hâte que l’année finisse

Même avec tes joues rouges, ton potage pis ta doudou, t’as hâte que 2015 s’achève.

Parce que c’est pas c’que tu pensais. Surtout pas c’que tu voulais. Parce que, t’attends encore un texto qui te dira autre chose qu’il veut voir tes seins. Que t’es ça, une paire de seins ou une fille pas pire en attendant que les chums soient disponibles. T’aurais aimé ça les voir apparaître, enfin, les papillons. Pas avoir peur. Pas te faire briser le coeur. Mais comme 2014, c’est drette pas arrivé en 2015.

Pourtant tu l’as demandé au père Noël, à la mère Noël pis à ta meilleure amie. Tu l’as souhaité beaucoup fort et quand t’as crié 5-4-3-2-1… Bonne année!, tu y croyais que 2015 pourrait être LA tienne. Que le beau s’en venait. Le beau que t’attends encore.

Là tu sais que le temps des Fêtes approche. La bûche de Noël, la dinde, les lumières, le sapin. Pis surtout les cadeaux que les amoureux se font entre eux. Ça déballe du bonheur pis des sourires. Toi, t’aimerais ça avoir un cadeau poche d’un amoureux qui sait juste pas quoi t’acheter. Au pire une carte cadeau remplie de c’est-moi-dans-ton-lit-ton-cadeau. T’aimerais ça lui tenir la main pendant que ton père lui offre un p’tit verre de gin. T’aimerais ça aller marcher dans la neige et que ton foulard, ce soit ses mains. À lui.

T’es toute seule chez toi et t’espères déjà que 2016 soit meilleure. T’essaies de te convaincre que ça se peut pas, trois années de merde de suite. Que le karma, le père Noël pis le p’tit Jésus dans la crèche peuvent pas faire vivre ça à un humain.

L’année 2016 sera peut-être mieux. Peut-être qu’il arrivera, ton amoureux. Celui que t’attends et que t’as inventé plusieurs nuits dans ton toute-seule. Peut-être. Et peut-être pas non plus. J’te le souhaite très fort. Mais j’te souhaite surtout de pas l’attendre et te dire que 2016 sera une belle année pour toi. Juste pour toi. Peu importe ce qui se passera. Si toi t’es heureuse, l’année sera déjà plus belle dans tes yeux.

Je termine sur les paroles de la belle Mathilde qui m’a déjà dit : « On devrait se souhaiter des « microchoses » chaque jour de notre vie et se les souhaiter à nous-même et agir bon Dieu! »

[Source de l’image :  Happy New Year ! par Rachel Titiriga]

4 Comments

  • Mélanie M dit :

    Merci pour ces mots, ces mots extrordinaires que j’avais besoin d’entendre..
    Ces mots qui curieusement sont tellement venus me chercher, car ce texte semble avoir été écrit pour moi.
    J’ai du le relire plusieurs fois, mon regard n’arrivait pas à se détacher des mots si vrais à ma vie et à combien d’autres filles.. C’est quelque part à la fois rassurant et si triste en même temps de savoir que nous sommes si nombreuse dans cette situation…
    Merci d’avoir trouvé les mots, les bons et de nous rappeler que 2016 en sera une bonne si nous la vivons pour soi et sans attente!! xx

  • Fleurlys dit :

    Merci pour ce texte 🙂 Comme la lectrice précédente et plusieurs d’entre-nous, je m’y retrouve aussi et le découragement n’est pas si loin parfois… Il faut agir oui et apprécier les micro choses. Souhaiter que cette année ou la prochaine soit la bonne. Mais surtout apprendre et réapprendre à vivre dans le moment présent et comme un texte de Marc Dupré « aimons-nous sans attendre ». Merci beaucoup David pour ce texte et bonne continuation 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *