Les voeux

Il y a plusieurs années, remplie d’émotions, je me suis mise à écrire. Je me confiais, déversais mon trop-plein, et me sentais plus légère chaque fois. Jamais je n’aurais cru qu’un jour, plusieurs personnes me liraient (si bien qu’aujourd’hui, je songe à écrire un livre!). Bien sûr, je m’exposais à mes amies, parfois à mes amants. Ces actions ont aidé certains à me cerner, à comprendre ce que je pensais de notre relation. Durant presque deux ans, je me suis livrée ici, sur ce journal intime… pas très intime. Vous m’avez aimée et commentée. Ce qui a souvent réchauffé mon cœur, c’était de savoir que j’avais pu mettre des mots sur vos maux également. Nos émotions étaient proches, comme si nous étions amis. Je vous remercie pour tout. Malgré tout, ce texte sera mon dernier. Depuis quelque temps, l’inspiration me manque. Je nage dans le plus grand des bonheurs amoureux. Un bonheur si immense que nous avons décidé de nous unir, devant famille et amis. Pour vous, et aussi pour moi, voici donc mes vœux…

« Je savais que tu existais. Je rêvais de toi, sans te connaître. Je t’ai cherché, et j’ai échoué à quelques reprises. Par la suite, je me suis résignée à patienter. Je savais que je te rencontrerais, mais je ne connaissais pas le quand. Tu es arrivé plus vite que je ne l’aurais pensé, malgré mes années d’attente. Tu as été un vent de fraîcheur. Tout a eu du sens dès que je t’ai rencontré. Comme un casse-tête qui se mettait en place, parfaitement. Tu m’as réconciliée avec l’amour, car celui que tu m’as offert était pur.

Et depuis, tu es la première personne à laquelle je pense, en me réveillant et en m’endormant. Je souris bêtement quand je pense à toi, quand je lis tes textos qui font fondre mon cœur. Lorsque j’ai une bonne nouvelle et quand j’ai envie de me confier, je me tourne vers toi. Tu es mon meilleur ami. J’adore l’équipe qu’on forme. Que ce soit pour voyager, vivre le quotidien, pour imiter les enfants à  »La Voix junior » et pour cultiver notre passion pour Paul Doucet et Bobby dans Supernatural! J’aime la personne que je deviens à te côtoyer. Être la meilleure version de moi-même, celle que TU vois en moi. Comme tu le sais, je suis une passionnée de musique. J’aurais aimé écrire les plus belles paroles pour toi… ça aurait ressemblé à :

C’est la plus belle saison de ma vie (Daniel Bélanger)

C’est long ma vie sans toi, je sais trop que ma place est dans tes bras (Pierre Lapointe)

Peu m’importe nos corps qui changent, peu m’importe le temps qui passe, peu m’importe nos corps qui tremblent, peu m’importe nos dents qui cassent, Si tu restes avec moi (Alex Nevsky)

Quand je m’endors près de ton corps, alors je n’ai plus de doutes… l’amour existe encore (Céline Dion)

Ça m’a sauté à la figure, je t’aimerai toujours c’est sûr, Ça m’a sauté à la figure, je t’aimerai toujours, j’te l’jure (Marc Déry)

Le ciel bleu sur nous peut s’effondrer Et la terre peut bien s’écrouler Peu m’importe si tu m’aimes (Edith Piaf)

Je t’aimais, je t’aime et je t’aimerai (Francis Cabrel)… »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *