Ils se sont rencontrés sur Tinder et ils s’aiment ! (partie 1)

C’est ben certain qu’en écrivant mangeuse de nutella à la cuillère comme description, mes intentions n’étaient pas pantoute de signer un bail de vie avec un beau grand brun aux yeux bleus.

Mais c’est arrivé.

On s’est auto-swipé à droite pis on s’aime depuis deux ans.

Mais malgré le parce qu’on est en 2016 de Justin, les gens réagissent tout de même weird quand je leur dis que je suis reconnaissante à Tinder d’avoir été là parce que sinon je ne m’endormirais pas en cuillère (pour me décoller dix minutes plus tard, t’sais, come on, en plein mois d’août, FA CHAUD) avec l’homme de ma vie (mais oui, nous aussi on s’arrange toujours pour que nos pieds se touchent malgré le facteur humidex élevé).

Les réactions se divisent en trois catégories :

  1. Les gens qui trouvent ça donc ben poche qu’on ne se soit pas rencontrés par hasard dans une librairie où nos regards se seraient croisés devant le présentoir du nouveau Harry Potter ou dans une épicerie, section surgelés. T’sais, ces belles histoires romantiques que l’on veut tous raconter à nos enfants.
  2. Les gens sceptiques qui ne croient pas à ça des gars-pas-obsédés-par-le-sexe-sur-Tinder ou qui croient que j’ai seulement eu de la chance.
  3. Ma mère, qui me demande Tind-que-quoi?

Et bien, il y a plusieurs raisons très louables de se muscler l’index, et je suis loin d’être si chanceuse que ça, parce que j’ai interviewé, pour vous, 18 couples full amoureux, cute, normaux (ou presque) et heureux qui ont débuté leur histoire virtuellement.

Pis si t’as pas le temps de niaiser, je te résume tout de suite les avantages principaux qui sont ressortis de mes entrevues, question de freiner ta désillusion par rapport à l’amour au temps du numérique (j’suis fine de même)!

  • Ils ne se seraient jamais rencontrés sinon. Les sites de rencontre, ça ouvre un peu tes horizons, au sens où ils te permettent de rencontrer des gens en dehors de ton cercle d’amis-connaissances-collègues. Des gens d’un presque autre univers que tu n’aurais eu aucune chance de croiser ailleurs. Peut-être même que tout ce temps, ces gens-là habitaient le même quartier que toi.
    Certains se sont même rencontrés en voyage!
  • Quand t’es pas ben ben sorteux pis que t’es tanné de dire à tes amis Être célibataire n’est pas le seul critère pour pouvoir m’intéresser lorsqu’ils veulent encore te présenter l’ami d’un ami, ça peut être bien de chasser autre chose que des Pokémon et de flirter en pyjama devant Netflix avec des gens qui ont avec toi plus en commun que ton état matrimonial.
  • Il y a vraiment beaucoup de gens inscrits sur Tinder et sur d’autres sites de rencontre. Ben oui, il y en a qui ne recherchent qu’une peau à coller de façon éphémère, comme il y en a dans les bars et partout. Mais il y en a aussi plusieurs qui recherchent quelque chose de sérieux. Suffit de rester honnête, intègre et ouvert aux possibilités! T’sais, l’amour ça marche rarement du premier coup, même à l’extérieur du web…!

Bref! Ces humains sont tous très gentils de s’être ouverts à moi et à vous. Des gens magnifiques de tous les âges et des histoires inspirantes. Allez, imprégnez-vous d’amour !

 

Joanie et Simon, 24 et 29 ans

Capture d’écran 2016-08-01 à 15.31.30

Ça fait combien de temps que vous êtes ensemble?

Nous sommes ensemble depuis six ans. Nous sommes mariés depuis deux ans et nous attendons un petit bébé pour le 17 août!

Est-ce que l’impression que vous aviez virtuellement s’est avérée vraie lors de la première rencontre?

Lui : Honnêtement, je n’avais aucune attente puisque j’avais eu quelques mauvaises expériences entre les réalités virtuelles et réelles. Quand je l’ai vue sortir de sa voiture, j’ai été agréablement surpris.

Elle : Mon impression s’est non seulement révélée vraie, mais elle a surpassé mes attentes! Il était tellement beau sous le soleil du mois d’août.

Comment s’est passée votre première date? Aviez-vous élaboré un plan où votre meilleur ami vous appelle vous donnant une bonne raison de fuir si c’était plate ou weird?

Elle : Haha ! Nous avons eu notre première date au mont Saint-Hilaire! Au début, j’étais certaine qu’il voulait m’amener dans les bois pour me kidnapper puisque c’était ma première expérience de rencontre avec quelqu’un du Web. Ma mère et ma sœur m’avaient demandé un compte rendu  toutes les heures pour être certaines qu’il ne m’arrive rien. J’ai été charmée par les petites attentions qu’il avait préparées pour notre date : quand nous sommes arrivés au sommet, il a sorti des crudités, des muffins faits maison et des petits morceaux de fromage. Je me suis dit : clairement ce gars ne veut pas m’attaquer, il veut juste faire du bien autour de lui. À ce moment-là, je me suis laissée aller. Après réflexion, c’est la meilleure date qu’on ne peut pas avoir pour se connaître. Monter le mont Saint-Hilaire à 35 degrés, le toupet collé dans le front par la sueur, les gros cernes sous les bras, c’est se montrer sous son vrai jour! La nature inspire de belles discussions, et il n’y a rien d’artificiel. What you see is what you get!

Pensiez-vous réellement pouvoir rencontrer l’amour sur un site de rencontre?

Elle : Nous nous sommes rencontrés sur le site Mon classeur. Pour ma part, j’étais très sceptique à l’idée de m’inscrire sur un site de rencontre… surtout à 18 ans. C’est mon amie qui m’avait forcée à l’essayer puisque je n’arrêtais pas de dire que je voulais rencontrer des gens à l’extérieur de mon cercle d’amis. Heureusement que je l’ai fait!

Lui : J’étais confiant de pouvoir rencontrer des filles pour m’amuser et profiter de la vie, mais je ne m’aurais jamais douté pouvoir rencontrer la femme de ma vie! Ce n’était pas l’objectif, mais la vie peut parfois être surprenante.

Mentez-vous quand on vous questionne sur comment vous vous êtes rencontrés?

Non! Haha! Nous sommes à l’ère du numérique et nous croyons qu’il est tout à fait naturel de pouvoir se rencontrer sur Internet. Nous n’hésitons pas à raconter notre histoire puisqu’elle peut encourager des gens hésitants à tenter l’expérience.

Que diriez-vous aux gens qui hésitent à s’inscrire sur des sites de rencontres?

Elle : Pour les gens qui souhaitent vraiment rencontrer et bâtir une relation, je leur dirais de tenter le tout pour le tout sur un site de rencontre de leur choix. Ils doivent s’attendre à recevoir des messages étranges et des demandes saugrenues, mais il ne faut pas se décourager! Toutes les guenilles finissent par trouver leur torchon! Dans mon cas, m’inscrire sur Mon classeur a été la meilleure décision de ma vie. Sans le concept ingénieux de Marc Boilard, notre petit Félix ne viendrait pas au monde dans quelques jours…

 

Anonymes, 23 et 26 ans 

0KWG5MAFDG

Ça fait combien de temps que vous êtes ensemble?

Elle : Ça fait quatre ans que nous sommes ensemble. On habite ensemble depuis trois ans et demi, et on vient même d’adopter un chien!

Qu’est-ce qui vous a fait swiper à droite?

Lui : Elle était cute sur sa photo de profil et elle avait l’air intelligente. En plus, elle a les yeux verts et je trippe sur les yeux verts.

Elle : Il était l’un des rares dont la photo n’était pas un selfie douteux! Il avait une belle photo professionnelle, en veston pis toute. Sa description était intrigante, et on semblait avoir des points communs!

Est-ce que l’impression que vous aviez virtuellement s’est avérée vraie lors de la première rencontre?

Lui : Je ne cherchais pas nécessairement une blonde à long terme. Je voulais juste voir ce que ça donnerait un site de rencontre. Donc on peut dire que j’ai été agréablement surpris.

Elle : Moi, ça faisait plusieurs mois que j’avais des dates qui n’aboutissaient à rien, donc je commençais à perdre espoir de trouver quelqu’un désirant quelque chose de sérieux. J’étais donc super contente qu’il insiste pour me revoir! L’idée que je me faisais de lui s’est avérée à concorder pas mal avec la réalité, j’étais bien contente de constater qu’en plus, il avait une voix vraiment sexy!

Comment s’est passée votre première date? Aviez-vous élaboré un plan où votre meilleur ami vous appelle vous donnant une bonne raison de fuir si c’était plate ou weird?

Lui : J’ai les aptitudes sociales d’une étoile de mer, donc la première rencontre était un peu gênante. Quand on a épuisé tous les sujets de base, j’ai pensé que ce serait une bonne idée de rejoindre un de mes amis à un pub tout près. Ce fut un véritable désastre. Heureusement, j’ai insisté pour qu’on se revoit!

Elle : C’est vrai, c’est devenu très gênant une fois au pub!
Mentez-vous quand on vous questionne sur comment vous vous êtes rencontrés?

Lui : Je dis toujours que je l’ai rencontrée à dos de lama avec un groupe de sherpas tibétains en exil vers la Chine.

Elle : Sérieusement, on est honnêtes quand les gens nous posent la question. On est en 2016, après tout!
Que diriez-vous aux gens qui hésitent à installer Tinder sur leur cellulaire?

 Lui : Plus besoin de Tinder, Pokémon Go est sorti au Canada!

 

Anonymes, 23 et 22 ans

heart-387972_960_720

Ça fait combien de temps que vous êtes ensemble?

Six mois ! Nous avons même déjà voyagé ensemble, donc le premier vrai test d’un couple est passé!

Qu’est-ce qui vous a fait swiper à droite?

Elle 1: Definitely her smile, and a lot of her pictures were also her with her friends so I felt like she would be a fun person to talk to.

( Définitivement son sourire ! Et le fait que plusieurs de ses photos la montraient avec ses amis, donc je sentais qu’elle était une personne sociable qui aimait sortir et avoir du plaisir. )

Elle 2: Définitivement ses tâches de rousseur et son sourire.

Est-ce que l’impression que vous aviez virtuellement de l’autre s’est avérée vraie lors de la première rencontre?

Elle 1: My impressions of her definitely met my expectations and more. I think I went into the date thinking the language barrier between us would make it difficult for us to communicate, but she was confident like she said she was and we connected right away.

( Mes impressions, lors de notre première rencontre, ont vraiment surpassées mes attentes. Je suis allée à ce rendez-vous inquiète que la barrière de langage entre-nous rendrait la communication difficile, mais elle était confiante et nous avons cliquées immédiatement ! )

Elle 2: Ma première impression était qu’elle serait quelqu’un de drôle et passionné et je ne m’étais pas trompée. Bien sûr, la différence de langage me stressait beaucoup, mais finalement nous avons cliqué instantanément.

Comment s’est passée votre première date?

Elle 1: If I’m going to be honest, I definitely fell for her as soon as I saw her… but our first date was split into two parts : first was lunch, and then we went to get coffee. The lunch part of our date felt a little stressed and awkward because we were asking all the preliminary questions, but when we went to get coffee we both really calmed down and mellowed out. At the same time, I felt like that awkwardness during our lunch was a good sign! It meant that we were both still nervous, and that’s a good thing.

( Pour être honnête, j’ai eu un coup de foudre pour elle, dès le premier moment… Notre rendez-vous était divisé en deux parties: d’abord, nous avons diné, puis nous sommes allées prendre un café. La partie du lunch était stressante et awkward même, parce que nous nous posions toutes les questions préliminaires de base. Mais quand nous sommes allées prendre un café, la pression a tombée. En même temps, je crois que l’  »awkwardness » pendant le lunch était un bon signe ! Cela signifiait que nous étions nerveuses de nous rencontrer, et c’est une bonne chose ! )

Elle 2: Sincèrement, j’ai eu beaucoup de rendez-vous dans le passé et je n’avais jamais ressenti un aussi grand stress, ce qui était très bon signe. Coup de foudre instantané! Même si elle est arrivée en retard de quelques minutes pour ne pas arriver en premier…

Pensiez-vous réellement pouvoir rencontrer l’amour sur Tinder?

Elle 1: Never. I signed onto Tinder to have fun and meet new people to pass the time during the school year. I wasn’t looking for anything serious until I met her. I always had low expectations of people that I was talking to on Tinder – so my opinion changed after I met her, but for the better. She was absolutely beautiful in person, she was more charismatic than I expected, and she was funny and confident. I remember walking away thinking that Tinder didn’t do its users justice in representing who they are.

(Jamais. Je me suis inscrite sur Tinder pour le plaisir et pour rencontrer de nouvelles personnes, question de passer le temps. Je ne cherchais rien de sérieux, jusqu’à ce que je la rencontre. J’ai toujours eu des préjugés et des attentes peu élevées face aux gens à qui je parlais via Tinder, alors évidemment que mon opinion a changé lorsque je l’ai rencontrée. Elle était si belle, encore plus charismatique que ce que j’imaginais, drôle et confiante. Je me souviens avoir quitté notre rendez-vous en me disant que Tinder ne rendait pas justice à ses utilisateurs, ne les représentant pas aussi bien qu’ils le sont réellement.)

Elle 2: Même chose pour moi!

Mentez-vous quand on vous questionne sur comment vous vous êtes rencontrées?

Elles : Non !

Que diriez-vous aux célibataires qui hésitent à installer Tinder?

Elle 1: Do it! Me and her came from too different world’s and would have never met without Tinder. I can’t believe I’m saying this, but I’m thankful for the app because it brought us together.

(Faites-le ! Elle et moi venons de deux mondes complètement différents et nous ne nous serions jamais rencontrées sans Tinder. Je ne peux pas croire ce que je suis en train de dire, mais je suis reconnaissante que cette application existe, parce qu’elle nous a permis de nous rencontrer.)

Émilie et Maxime,  23 et 26 ans

Capture d’écran 2016-08-01 à 15.39.50

Ça fait combien de temps que vous êtes ensemble?

Elle : Ça fait un an et huit mois que nous sommes ensemble. Lorsqu’on s’est rencontrés, on ne cherchait rien de sérieux. Moi j’ai toujours voyagé, et lui cherchait l’aventure. Alors nous sommes partis en Thaïlande et en Malaisie un mois après s’être rencontrés. Deux mois après notre retour, nous avons déménagé ensemble, puis six mois plus tard, je suis tombée enceinte de notre petite fille. Pendant la grossesse, nous sommes repartis en voyage en Chine et en Indonésie. Notre fille a aujourd’hui quatre mois et demi, et nous sommes actuellement en Californie en famille!

Qu’est-ce qui vous a fait swiper à droite?

Elle : Le goût de l’aventure représenté au travers de ses photos !

Mentez-vous quand on vous questionne sur comment vous vous êtes rencontrés?

Elle : J’ai déjà menti à mes parents… Mais maintenant, je suis fière de me dire qu’on est une famille Tinder, on trouve ça drôle !

Que diriez-vous aux célibataires qui hésitent à installer Tinder?

Elle : J’encourage les gens! Ils n’ont rien à perdre et qui sait, peut-être que mon histoire peut leur arriver aussi !

 

Chanel et Maxime, 26 ans

ITFQUPVCVM

Ça fait combien de temps que vous êtes ensemble?

Elle : On est ensemble depuis un an et neuf mois. On habite ensemble depuis le 1er juillet!

Qu’est-ce qui vous a fait swiper à droite?

Elle : Son sourire… et une photo avec un perroquet. Je ne sais pas, je suis une amoureuse des animaux !

Comment s’est passée votre première date?
Elle : Notre première date s’est passée quatre mois après notre match Tinder… Et ça en n’était pas vraiment une. Après m’avoir flushée parce qu’il ne voulait pas de blonde dans l’immédiat, un ami nous a présentés sans savoir qu’on se connaissait, le soir de l’Halloween. Ont suivi des moments gênants certes, mais on ne s’est pas quittés depuis. Il s’est bien rattrapé! Disons que le brunch avec les amies le lendemain était plein d’anecdotes!

Pensiez-vous réellement pouvoir rencontrer l’amour sur Tinder?

Elle : Non, je n’étais pas dans un stade de ma vie où j’étais à la recherche de l’amour. C’était juste pour rire.

Avez-vous changé d’opinion au sujet de Tinder, depuis?

Elle : Ça a dû prendre trois secondes pour que je veuille suivre ce gars-là au bout du monde. Donc je dirais que oui.

Mentez-vous quand on vous questionne sur comment vous vous êtes rencontrés?

Elle : Non, même que chaque fois je me fais un plaisir à raconter notre rencontre, et mon chum ajoute toujours qu’il a eu l’air épais.

Que diriez-vous aux célibataires qui hésitent à installer Tinder?

Elle : Je leur dirais de n’avoir aucune attente. C’est drôle, divertissant, mais ça ne doit pas devenir frustrant. C’est du gros fastfood pour célibataires et ça peut vraiment être poche si tu t’attends à rencontrer le bon. Dans mon cas, ça a marché, et je vous souhaite aussi de trouver !

 

Anonyme, 27 ans, ex couple-Tinder

pexels-photo-large

Vous avez été combien de temps ensemble?
Lui : Environ deux ans.

Étais -tu sur Tinder avec l’intention de trouver l’amour?
Lui : Pas vraiment. Je voulais surtout rencontrer, discuter, connaître du nouveau monde et un peu pratiquer mes techniques de cruise. À la limite, j’aime être au courant des nouvelles modes.

As-tu eu l’impression que le stéréotype qu’il n’y a personne de sérieux sur Tinder est vrai?

Lui : Je crois qu’effectivement, il y en a beaucoup (surtout du côté des hommes) qui ne cherchent que des aventures. Mais je crois aussi que beaucoup de personnes sont là-dessus, car elles sont peut-être plus gênées dans le monde réel et ont une plus grande facilité dans ce monde virtuel. Donc, c’est moitié-moitié.

Est-ce que l’impression que tu avais de ton ex virtuellement s’est avérée vraie lors de la première rencontre?
Lui : Oui. Toutefois, pour sa part, elle me disait avoir été agréablement surprise quand elle m’a vu. Elle m’a avoué qu’elle voulait annuler à la dernière minute en regardant mes photos sur Facebook. Il faut croire que je ne suis pas photogénique!

Comment s’est passée votre première date? Aviez-vous élaboré un plan où votre meilleur ami vous appelle vous donnant une bonne raison de fuir si c’était plate ou weird?

Lui :  C’était sérieusement une très belle date! Nous nous sommes rejoints au Parc de la Rivière-des-Mille-Îles à midi pour faire du kayak. Bon, elle est arrivé une heure en retard, mais je l’ai quand même attendue! Après notre virée de kayak, nous sommes allés marcher au Mont-Royal, puis au Festival de Jazz, puis boire, puis manger pour finalement terminer notre rendez-vous à minuit! MAIS… J’avais effectivement demandé à mon ami de m’appeler à 14 h 30 pour me trouver une excuse pour quitter cette date… Je n’ai tout simplement pas répondu à l’appel!

Mentais-tu quand on te questionnait sur comment vous vous étiez rencontrés?
Lui : Nous avions inventé une histoire ensemble, que son père faisait une vente de garage et que je lui ai acheté l’ensemble de ses vinyles avant de finalement demander un prix pour sa fille. C’était plus une « drôle d’introduction » avant de finalement avouer que nous étions un couple Tinder.

 

Dominique et Pierre-Olivier, 23 ans et 27 ans

silhouette-691502_960_720

Ça fait combien de temps que vous êtes ensemble ?

Elle : Un an et trois mois!

Qu’est-ce qui vous a fait swiper à droite ?
Elle : Il avait les cheveux longs… Un beau sourire sympathique, mais surtout un Westfalia! Dans sa description, il avait confiance en lui et avait l’air très intègre… On avait déjà plein de points en commun avant de commencer à se parler.

Lui : Comme tous les gars, je ne pensais pas trouver quelque chose de sérieux… donc je swipais pas mal tout le monde à droite pour avoir le plus de matchs possible. C’est poche, mais c’est la vérité!

Est-ce que l’impression que vous aviez virtuellement de l’autre s’est avérée vraie lors de la première rencontre?
Elle: On ne s’était pas parlés super longtemps avant de se rencontrer. C’était important pour moi de le voir rapidement, avant de me faire des idées, donc je n’avais pas vraiment d’attentes. Il était mignon et très nerveux!

Lui: Totalement. Je ne m’étais pas imaginé grand-chose pour pas être déçu, mais je l’ai stalkée en masse et quand je l’ai vue, j’étais super enthousiaste de me dire que ça allait marcher!

Comment s’est passée votre première date? Aviez-vous élaboré un plan où votre meilleur ami vous appelle vous donnant une bonne raison de fuir si c’était plate ou weird?
Elle : De façon un peu improvisée… J’ai décidé d’aller le rejoindre à une sortie qu’il faisait avec des amis quelques heures plus tard. C’était au cinéma, puis après, on a jasé tous les deux pendant peut-être une heure à nos voitures avant de se quitter. Ça cliquait! C’était simple, facile, naturel.

Pensiez-vous réellement pouvoir rencontrer l’amour sur Tinder?
Elle : Absolument pas. J’aimais le concept de magasiner stupidement quelqu’un. Ça me détendait.

Lui : Je l’espérais, mais je ne sais pas si j’y croyais vraiment.

Mentez-vous quand on vous questionne sur comment vous vous êtes rencontrés?
Elle : Au début on voulait inventer une histoire romantique du genre « On s’est rencontrés aux chutes Montmorency, j’ai échappé mes clefs et il me les a données… » On l’a racontée UNE fois, puis on est partis à rire et on a dit la vérité. C’était niaiseux d’avoir honte… Maintenant on le dit, et les gens ne jugent pas.

 

Anonymes, 26 et 28 ans

HA9NGGE0XG

Ça fait combien de temps que vous êtes ensemble?

Lui: Ça va faire un an le 28 juillet. On a déjà fait deux voyages ensemble, un en Irlande et un en roadtrip aux États-Unis!

Qu’est-ce qui t’as fait swiper à droite?

Lui: Pour être franc, elle avait un super sourire!

Comment s’est passée votre première date? Aviez-vous élaboré un plan où votre meilleur ami vous appelle vous donnant une bonne raison de fuir si c’était plate ou weird?

Lui: C’est toujours weird une première date, que ce soit par Tinder ou par n’importe quel autre moyen de rencontre. Nous, c’était sur une terrasse d’un restaurant sur la rue St-Jean à Québec. Elle avait deux amis au cas où j’étais un énergumène bizarre.

Pensais-tu réellement pouvoir rencontrer l’amour sur Tinder?

Lui: Aucunement, mais on ne choisit pas quand on rencontre la bonne personne dans la vie, ça clique ou pas.

Mentez-vous quand on vous questionne sur comment vous vous êtes rencontrés?

Lui: Au commencement, j’avais un peu honte de dire que c’était sur Tinder, justement à cause du jugement des gens. Mais maintenant je m’en fous, car ça fait partie de la société, et la majorité des gens utilisent l’application.

Que dirais-tu aux célibataires qui hésitent à s’inscrire sur un site de rencontre?

Lui: Que c’est un monde de communication qui améliore tes chances de rencontrer une personne qui veut elle aussi rencontrer. Si tu te dis que tout le monde va là-dessus que pour le sexe, dis-toi qu’un gars célibataire à la base quand il va dans un bar c’est pas pour parler de ses passe-temps, mais bien pour ne pas en ressortir seul (dans la majorité des cas).

 

 

 

 

2 Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *