La Saint-Valentin ou Sans Valentin?

Saint Valentin

Comme vous le savez tous, la Saint-Valentin c’est bientôt, très bientôt même.

Messieurs si par un malheureux hasard, et ce, malgré tous les messages publicitaires et les affiches, vous n’avez pas encore fait de réservation dans un restaurant pour un dîner avec votre douce (ou doux), votre future douce ou votre douce à CDD (contrat à durée déterminée), faites-le dans les plus brefs délais.

Depuis plus d’un mois, on nous matraque et on nous agresse avec des cœurs et des messages d’amour à l’emporte-pièce.

Voir le fleuriste du coin ou le chocolatier ou même le libraire garnir sa vitrine de petits cœurs rouges je peux comprendre, mais l’épicerie et même la quincaillerie! Mais pourquoi?!
Doit-on rappeler aux célibataires qu’ils passeront cette maudite journée/soirée/nuit seuls dans leurs grands lits déserts (non les jouets avec des piles ne comptent pas, ni les amis que vous avez friend-zonés non plus). 

Messieurs devez-vous faire exploser la vente de fleuristes et chocolatiers pour que madame ne vous fasse pas la gueule pendant une semaine et qu’elle ne devienne pas plus frigide que Ginette la voisine qui, à 45 ans, croit qu’une partie de jambes en l’air ressemble à ça :

56a77debac63c 

Doit-on culpabiliser parce qu’on n’achète pas de cadeau à son amoureuse ou amoureux? Est-ce que cela veut dire qu’il ne nous aime pas? Ou pas assez? Ou pas du tout?

Franchement, la Saint-Valentin moi je trouve ça assez ordinaire et d’un ennui mortel comme occasion pour montrer son affection et son amour à quelqu’un. Honnêtement, voir tous ces couples avec leurs sentiments dégoulinants, faire comme tous les autres couples, les mêmes cadeaux, les mêmes menus aux restos, les mêmes fleurs, les mêmes chocolats…
Mais il est où l’effet de surprise? Elle est où la créativité et l’originalité? Mais faisons un effort un peu!
Oui je sais je m’emporte.

Bon alors revenons à nos moutons, penchons-nous sur le rituel type pour cette merveuilleuse (NOT) journée.

Rituel

Madame ou mademoiselle en vue de devenir madame (ou pas) s’attend à ce que monsieur lui souhaite joyeuse Saint-Valentin dès le réveil. Monsieur doit aussi faire une réservation pour dîner, acheter des fleurs et si possible (préférable), aussi un cadeau.

Pour les cadeaux, faites travailler vos méninges. Pas d’appareils électroménagers, ou les suggestions dernière minute chez Best Buy ou la pharmacie du coin. Elle va savoir que vous avez oublié et que vous vous y êtes pris à la dernière minute. Et vous ne voulez pas ça.

Madame doit aussi être sur son 31. Elle doit être glamour et élégante, option sexy. Madame doit bien sûr être impeccable sous toutes les coutures : pas un poil qui montre son nez, pas un cheveu qui frisotte, pas de cernes qui tombent jusqu’au milieu des joues. Mais surtout, madame ne doit pas oublier la très recommandable lingerie : juste assez aguicheuse pour faire joueuse, pas trop trash pour ne pas faire strip-teaseuse, ni trop sage pour ne pas faire trop prude.

Ouf tant de pression! Ça doit être fatigant d’essayer d’obéir à tous ces « diktats » de la journée de l’amour. C’est triste aussi de tester ou de vouloir mettre une valeur quelconque à son amour avec autant de suivisme. C’est bien dommage de mettre une telle pression sur son partenaire.

Solution?

Ce que je trouve bien le lendemain de la Saint-Valentin, c’est tous les chocolats au rabais (yes, l’amoureuse du chocolat en moi se régale). Alors, goinfrez-vous de chocolat, paraît que c’est aussi bon que le sexe (je vais m’abstenir de faire des commentaires).
Et puis faites comme moi, évitez les médias sociaux si vous ne voulez pas nuire à votre quiétude d’esprit. Oui, car de nos jours, il y a des couples qui partagent des photos de leurs soirées, cadeaux, dîners aux chandelles… manquerait plus les photos des ébats amoureux. Non mais un peu d’intimité SVP!

Et puis, après tout, c’est juste 24 heures, dont vous passerez le tiers à dormir… ou pas si vous êtes un petit veinard. On ne sait jamais, grâce à Tinder ou Bumble ou autres, vous êtes peut-être tombé(e) sur un(e) prétendant(e) livré(e) à domicile?

Et qui sait, peut-être que l’année prochaine vous ferez partie de ces chanceux d’amoureux et vous aussi vous ferez la file devant le fleuriste, chez le chocolatier ou bien vous déciderez de célébrer votre amour d’une façon plus créative.

Peu importe ce que vous choisissez de faire, je souhaite une joyeuse Saint-Valentin à toutes et à tous.
Aimez-vous et aimez-vous entre vous.

 

[Source de l’image : Flickr Par  »Kate Williams »]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *