À ces partenaires qui n’ont jamais cru en vous

J’ai une conception plutôt bien définie de la partenaire idéale! Premièrement, elle doit contribuer positivement à ma vie et être en mesure de l’enrichir. Ensuite, elle devra être une source de motivation et sera apte à me faire voir des perspectives différentes. Je sais… je suis exigeant, mais considérez que je vais omettre de lui demander d’apporter la lune chez moi. De toute façon, je n’ai pas assez de place!

Je pense qu’il est également normal de se confier et accorder une confiance aveugle à nos copains(es). Après tout, nous les avons choisi parmi toutes les options qui s’offraient à nous. Nous savons également qu’ils seront toujours là pour nous. Ils nous soutiendrons dans les pires évènements de nos vies et seront toujours là pour nous aider et ce, peu importe ce qui arrivera. C’est comme un ami, mais plus!

En contrepartie, vous avez sûrement déjà eu des prétendants remplissant tous les critères de pré-sélection que vous vous êtes imposés au départ. Vous êtes devenus « le couple » et avez maintenu une relation amicale et plus durant plusieurs années. La vie est belle et tout va bien. Jusqu’au jour où un sentiment amer prend place dans votre relation.

Vous avez un projet qui ne représente pas le « vous » que votre partenaire de vie connait. Une idée différente qui ne devrait même pas affecter votre routine amoureuse. Une pensée abstraite, mais différente que vous avez envie d’explorer. Le genre d’idée farfelue qui ne cadre pas du tout avec le « vous » habituel. Vous voulez briser votre propre routine et vous avez besoin de l’appui de votre partenaire. En fait, c’est surtout pour tenter de valider si les idées se bousculant dans votre imaginaire auraient raison de se manifester de façon réelle dans un quotidien réel faisant partie du monde réel. Parce que oui, vous êtes remplis d’idées, vous voulez changer le monde, mais vous avez toujours cette petite voix qu’on appelle « incertitude » à l’intérieur de vous. La seule raison d’être de cette petite voix est de vous faire douter et remettre vos idées dans un monde abstrait, loin de toute réalité possible.

Ce partenaire de vie, qu’on appelle aussi « motivation » de temps en temps, à juger votre idée. Il vous fait savoir qu’elle est effectivement bizarre. Qu’elle ne cadre pas du tout avec le « vous » habituel. Il vous fait savoir qu’elle est effectivement farfelue et passe à autre chose sans nécessairement dénigrer votre idée.

Vous avez passé tellement de temps avec cette personne. Vous lui faite de toute évidence confiance. Pourquoi voudrait-il vous nuire de toute façon? Vous vous dites qu’il doit effectivement avoir raison. C’était sûrement une idée absurde. Il a réussi à confirmer votre doute. Vous devriez lui être reconnaissant de vous avoir évité de perdre votre temps avec une nouvelle idée, un nouveau projet, mais vous étiez tellement convaincu qu’il s’agissait d’une bonne idée…

En fait, par réflexe d’auto-défense, tel un ninja dans un cours de kickboxing, votre partenaire a donné un coup de pied à votre « vous motivé » et tout ce qui reste est le « vous incertain ». Il a réussi à faire disparaitre toutes idées nouvelles de votre esprit pour vous faire retomber dans la routine habituelle dont ce partenaire se plait à être.

Attention! Il n’est pas forcément mal intentionné. Il ne s’est probablement même pas rendu compte de son impact dans votre prise de décision.

Et une idée potentiellement révolutionnaire vient de s’éteindre!

Et vous continuez votre vie avec cette personne.

Et vous assistez à un génocide de bonnes idées.

C’est triste parce que vous essayez tant bien que mal de vous épanouir et de croire en vous. Malheureusement, cette personne que vous côtoyez remet votre compteur de confiance à 0 chaque fois que vous lui partagez vos idées. On peut avoir l’impression que c’est trop futile pour définitivement faire une croix sur cette personne. C’est vrai! Essayez toujours de discuter d’abord. Dites-lui que c’est important pour vous d’avoir son support et sa motivation. Toutefois, s’il continue de rire de vos idées, il est temps pour vous de le retirer de votre vie.

Vous avez fait un bon bout de chemin et il a changé pour le pire alors que vous essayez de changer pour le mieux. Vous faites le choix de croire au changement positif et vous voulez recommencer à croire qu’il est possible de changer le monde grâce à vos idées et ce, en dépit des idées que vous aurez, aussi farfelues soient-elles. Et si vous faites une erreur ce n’est pas grave, parce qu’on apprend de ses erreurs. En contrepartie, vous n’apprendrez rien si vous ne tentez rien.

À ce partenaire problématique. Vide d’ambition. Jaloux de vos idées. Frustré dans sa vie personnel. Qui a peur du changement. Qui a peur de la nouveauté. Qui se plait dans la routine. Qui se remonte en diminuant les autres. Qui abuse de votre confiance. Peu importe son excuse. Vous méritez d’être heureux(se) et épanoui(e). Détachez ce boulet et laissez-le couler, seul. Vos idées et projets remonteront naturellement à la surface.

Ne laissez jamais personne vous dire que vos idées/projets sont ridicules et laissez le regret à cette personne qui n’a jamais cru en vous.

[Source de l’image: Broken dreams, broken heart, broken relationship, broken key par Andreas Wieser]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *